Impact sur les membres – novembre 2021

Que faites vous et votre entreprise pour aider à réduire les émissions de carbone intrinsèque?

Deepshi Kaushal

Académique, architecte, urbaniste et consultant en développement durable, Suisse

Je suis conférencier et chercheur principal à l'Institut fédéral suisse de technologie travaillant avec la Chaire de construction durable. Nous sommes un groupe de scientifiques dont l'objectif est d'identifier les paramètres pertinents qui influencent les impacts environnementaux des bâtiments aux niveaux international, national et régional afin de mettre en œuvre des pratiques durables tout au long du développement de stratégies innovantes adaptées à chaque partie prenante. Il s'agit de travaux interdisciplinaires portant entre autres sur l'Analyse du Cycle de Vie, le métabolisme urbain et la science des matériaux. Mes recherches à la Chaire portent sur l'intégration du design thinking durable dans les premiers processus de conception. Je travaille sur des projets de recherche qui fournissent des voies pour la décarbonisation de l'environnement bâti, cela inclut l'ACV paramétrique, l'ACV BIM et l'évaluation des méthodes modernes de construction et de fabrication numérique pour inclure la pensée de conception durable. J'enseigne également à la Chaire et des modules de co-tuteur qui sont à la fois une compréhension fondamentale et avancée de la construction durable, je critique également les studios de design avec le département d'architecture et j'ai lancé un cours d'apprentissage numérique et circulaire basé sur des projets qui permet un apprentissage interdisciplinaire d'Architecture et du Département de Génie Civil de l'ETH Zurich.

Avant de rejoindre l'ETH Zürich, j'étais associé dans un bureau de design multidisciplinaire situé à Singapour avec plus d'une décennie d'expérience en Inde, à Singapour et en Asie du Sud-Est. J'ai travaillé sur plusieurs projets remarquables tant dans le secteur public que privé. J'ai dirigé des projets de conception allant de la micro-échelle de maisons zéro carbone, des projets de recherche commerciale de preuve de concept et plus loin à la macro-échelle des communautés durables dans l'environnement urbain à haute densité de l'Asie.

Je continue à travailler dans le domaine de l'architecture et du design durable avec d'autres recherches sur les matériaux régénératifs, les méthodes de construction modernes. Je suis particulièrement passionné par le transfert de connaissances et la régionalisation des concepts de durabilité mondiale. À l'ETH, j'ai également l'opportunité de revisiter la pédagogie de la prochaine génération d'architectes et de professionnels de l'environnement bâti qui seront confrontés à des défis redoutables et incertains, à savoir le changement climatique, l'épuisement des ressources et apprendre à fonctionner avec la frontière planétaire. J'espère contribuer à la CLF pour apporter les connaissances de ma pratique et de mon expérience universitaire.

Deepshi Kaushal

Que faites vous et votre entreprise pour aider à réduire les émissions de carbone intrinsèque?

Jason Grant

Gestionnaire, Engagement des entreprises, Forêts, Fonds mondial pour la nature

Je fais partie de l'équipe forestière américaine du Fonds mondial pour la nature et nous et nos collègues des bureaux du WWF à travers le monde (il y en a beaucoup) travaillons à réduire les émissions de carbone intrinsèque associées à la récolte de bois et aux produits du bois en faisant progresser :

  1. Foresterie plus intelligente face au climat – pratiques forestières qui augmentent le stockage du carbone dans la végétation et les sols ainsi que la résilience écologique par rapport aux pratiques du statu quo. Nous le faisons de diverses manières, dont l'une consiste à promouvoir la certification FSC.
  2. Restauration et conservation des forêts – Le WWF a de nombreux projets dans le monde qui protègent ou restaurent les forêts à haute valeur de conservation et de carbone et qui sont les plus menacées par la déforestation. Beaucoup, mais pas tous, sont situés dans les tropiques et sont des exemples de solutions naturelles au réchauffement climatique.
  3. Politique, législation et recherche - Le WWF fait également pression pour une législation et s'engage ou soutient des politiques, des recherches et des actions collectives qui répondent aux défis majeurs pour les forêts du monde, y compris l'exploitation forestière illégale, la déforestation pour l'agriculture et le pâturage, Science Based Targets for Nature, de haute qualité crédits carbone liés à la forêt, REDD+, etc.

Le WWF engage les entreprises dans ce travail par le biais de notre programme Forests Forward.

Je fais partie du comité directeur du Climate Smart Wood Group qui travaille avec la CLF et d'autres partenaires pour développer la science et les méthodes qui permettront aux acheteurs de bois de soutenir une gestion améliorée et de mesurer les impacts de certains produits du bois sur les changements dans les stocks de carbone forestier. Parallèlement, nous développons des directives et des spécifications de modèle pour une variété de voies d'approvisionnement en bois intelligentes face au climat.

Jason Grant

Que faites vous et votre entreprise pour aider à réduire les émissions de carbone intrinsèque?

Renilde Becque

Ingénieur, Auteur, Consultant pour WRI, UN, ClimateWorks, Laudes Foundation, etc.

Je suis ingénieur de formation et j'ai fait une maîtrise ès sciences dans un domaine que l'on pourrait vaguement traduire par design urbain intégré dans les pays en développement. Des années plus tard, j'ai également ajouté un MBA, axé sur des modèles commerciaux circulaires innovants. Bien que j'aie travaillé avec de grandes sociétés d'ingénierie et de conseil dans divers pays du monde, depuis début 2015, je travaille en indépendant, soutenant des ONG internationales et leurs bailleurs de fonds philanthropiques aux États-Unis et en Europe.

Après avoir rédigé un rapport historique pour le World Resources Institute sur l'accélération de la politique d'efficacité énergétique des bâtiments (2016), je me suis rapidement étendu (via ClimateWorks) à -ce qui pouvait être considéré à l'époque- la prochaine frontière : le carbone basé sur la consommation, mettant l'accent sur les importations de carbone incorporé. émissions de carbone qui ne sont pas mesurées dans le cadre de l'empreinte carbone des pays dans le cadre de l'Accord de Paris. Bien que plusieurs bailleurs de fonds se soient intéressés, et alors particulièrement au rôle que pourraient jouer les marchés publics verts – car les MPE se vendaient plus facilement que ce que l’on appelle C-BAM : Carbon Border Adjustment Mechanism –, il a fallu encore 2 ans (2018) avant que le Le monde des ONG est vraiment entré dans le wagon du carbone incarné. À ce moment-là, j'ai commencé à me concentrer sur d'autres sujets, tels que le refroidissement propre, la défense des politiques d'économie circulaire, l'élimination progressive des plastiques, etc.

Néanmoins, plus récemment, le carbone incorporé m'a retrouvé : je soutiens actuellement le développement de l'Initiative de décarbonisation en profondeur industrielle (IDDI), dirigée par l'ONUDI dans le cadre de la Conférence ministérielle sur l'énergie propre, dans laquelle les marchés publics écologiques joueront un rôle important rôle. De même, j'apporte mon soutien au groupe de travail automobile de l'initiative SteelZero de The Climate Group ; et à Build by Nature, une nouvelle initiative d'amorçage financée par la Fondation Laudes. Selon eux, la mission de Build by Nature est d'accélérer la transformation des bâtiments en bois – en réduisant radicalement le carbone incorporé dans la construction ; stocker le carbone en toute sécurité dans nos bâtiments pour des générations ; et la séquestration du carbone en défendant l'intendance et la régénération des forêts. Consultez-le ou envoyez-moi un e-mail pour plus d'informations!

Cela dit, je continue de m'aventurer dans différentes directions - cela peut sembler un mélange étrange, mais je co-crée également une coalition sur la mesure de la transition et de l'impact de l'économie circulaire (PACE), plus tôt cette année a aidé à organiser le WRI Ross Prize for Cities , et a été sollicitée par la Banque mondiale (et maintenant par le Forum économique mondial) pour les accompagner sur le thème de la mobilité urbaine. Enfin, je m'intéresse vivement à la manière dont nous pouvons adapter nos systèmes habilitants ou opérationnels (par exemple, économiques, sociétaux, de gouvernance) à un monde de 2050, et en particulier à la manière dont nous pouvons trouver une réponse significative à l'au-delà du néolibéralisme. Ce domaine est également connu sous le nom de « nouvelle pensée économique » et j'ai hâte de trouver le juste milieu entre croissance verte et décroissance : si vous l'avez repéré, faites-le moi savoir !

Renilde Becque

Que faites vous et votre entreprise pour aider à réduire les émissions de carbone intrinsèque?

Kelsey Wotila

Architecte, EskewDumezRipple

Tout au long de l'université, plus je passais de temps à l'extérieur, plus je me souciais de la façon dont nous traitons et prenons soin de l'environnement. J'ai vu les modèles saisonniers changer et j'ai commencé à m'inquiéter (égoïstement) des changements dans les cycles de la neige en raison du réchauffement climatique. Je n'avais pas encore réalisé que mon cheminement de carrière offrirait l'opportunité d'influencer les émissions de gaz à effet de serre.

J'ai commencé à comprendre le carbone incarné à l'université du Colorado à Denver. Le professeur, architecte et inventeur Julee Herdt a parlé de la matérialité d'une manière que j'avais toujours pensé, mais le terme m'avait manqué. J'ai toujours été intéressé par la réutilisation, l'adaptation et la réutilisation de matériaux de construction. J'ai été perplexe devant la démolition, en regardant ce qui semblait être des structures parfaitement stables écrasées en morceaux. Julee a parlé avec passion de ces idées et a incarné les émissions de carbone liées à l'industrie de l'architecture.

Chez EskewDumezRipple, j'ai étudié un échantillon de portefeuille de projets utilisant l'ACV pour comprendre ce qu'il faudrait à notre pratique pour atteindre les objectifs d'Architecture 2030 pour le carbone opérationnel et incorporé. J'ai appris rapidement certains des points chauds de l'entreprise à cibler pour le carbone incorporé, et je travaille avec un petit groupe de travail chez EskewDumezRipple pour m'assurer que ces considérations apparaissent tôt dans la conception afin que l'équipe puisse améliorer notre base de référence. EskewDumezRipple était déjà signataire de 2030 lorsque j'ai rejoint le cabinet, mais j'ai rapidement réalisé à quel point il y avait peu d'entreprises à la Nouvelle-Orléans. J'ai donc lancé une initiative à l'AIA New Orleans pour amener plus d'entreprises à s'inscrire, à signaler et à encourager les entreprises déclarantes à encourager les autres tout au long du processus. En un peu plus d'un an, nous avons augmenté le nombre de signataires d'environ 40%. Les 11 et 12 novembre, nous organisons notre deuxième symposium sur les défis climatiques, symposium sur les défis climatiques, l'efficacité énergétique et la conception à émissions de carbone nettes zéro. Nous invitons les architectes, les ingénieurs MEP, les professionnels de l'industrie et les décideurs politiques à « venir à la table (zoom) » pour comprendre les solutions qui réduisent le carbone incorporé et améliorent l'efficacité énergétique. Cette approche transversale est inhérente à l'architecture et est essentielle à l'ACV. Lors de l'étude de Paths to Carbon Zero, j'ai travaillé avec des entreprises et des fabricants MEP locaux pour commencer à rassembler des chiffres approximatifs pour les impacts du carbone incorporé des systèmes MEP. Ce travail a été clarifié au sein du comité de pilotage du Défi MEP 2040.

J'ai eu le plaisir de travailler avec des gens aussi, sinon plus passionnés que moi par le développement durable dans l'industrie de l'AEC. Cela m'apporte de la motivation et un grand espoir de voir grandir l'intérêt pour ce sujet. Mes connaissances s'étendant simultanément grâce à des personnes comme celles de la communauté CLF partageant leur travail et les leçons apprises, j'espère que nous pourrons collectivement élever la barre des services de qualité et de conception.

Kelsey Wotila

Latest Member Impact Essays

Member Impact — Lloyd Rubidge

Member Impact — Lloyd Rubidge

What are you and your organization doing to help reduce embodied carbon emissions? Lloyd RubidgeDirector of Architecture, Henriquez Partners Architects Around 2010 I designed my first rated building in South Africa under the Green Star rating system. The project was...

Member Impact – March 2024

Member Impact – March 2024

What are you and your organization doing to help reduce embodied carbon emissions? Jaein Lee Architectural Designer, Elkus Manfredi Architects Growing up, my family went through a special ritual every Tuesday night: recycling. We had two huge cardboard boxes on the...

Member Impact – February 2024

Member Impact – February 2024

What are you and your organization doing to help reduce embodied carbon emissions? Mary Roggenbuck Building Performance Engineer, Mortenson Growing up on my family's farm in western Minnesota, where we composted and lived off the land, I learned to live as a part of...

Member Impact – November 2023

Member Impact – November 2023

What are you and your organization doing to help reduce embodied carbon emissions? Aurora Jensen Embodied Carbon Lead, Brightworks Sustainability  My appreciation for nature developed early. From the rich and alien world of our oceans, to snowy mountain peaks – I was...

Member Impact – October 2023

Member Impact – October 2023

What is your personal motivation for addressing climate change, and what are you and your organization doing to help reduce embodied carbon emissions? Julia Wattick Materials Team Lead, BranchPattern My experience as an architect has shown me that the built...

Member Impact – September 2023

Member Impact – September 2023

What are you and your company doing to help reduce embodied carbon emissions? Kateřina Eklová Co-Founder of Rethink Architecture I studied architecture and construction management at the Czech Technical University in Prague and discovered the huge impact buildings...

Member Impact – July 2023

Member Impact – July 2023

What are you and your company doing to help reduce embodied carbon emissions? Molly Eagen Sustainability Analyst + Founder, Cause In the Fall of 2005, I sat in a large seminar room, like thousands of other architecture students across the country, watching Ed Mazria’s...

Member Impact – June 2023

Member Impact – June 2023

What are you and your company doing to help reduce embodied carbon emissions? Christopher G. Williams Vice President, Thornton Tomasetti I have been a practicing structural engineer now for nearly two decades. In 2018, I attended the Mass Timber Conference in...

To view more Member Impact essays,
follow the link below