Ressource de politique:

Rapport sur la situation mondiale des bâtiments et de la construction: 2020

le Rapport de situation mondial 2020 pour les bâtiments et la construction est le cinquième rapport de situation publié par l'Alliance mondiale pour les bâtiments et la construction (GlobalABC) fournissant une mise à jour annuelle sur les mesures prises pour atteindre les objectifs du secteur du bâtiment pour atteindre l'Accord de Paris sur le changement climatique. L'élaboration du rapport a été soutenue par plus de 110 membres et experts de GlobalABC du monde entier.

Le rapport de cette année fournit des statistiques mises à jour sur les émissions de CO2 et une analyse des progrès (ou de l'absence de progrès) vers la réduction des émissions du secteur du bâtiment et de la construction, avec plusieurs caractéristiques uniques au rapport 2020, notamment:

  • Analyse et recommandations liées à l'impact du COVID-19 et aux opportunités de reprise verte;
  • Un focus sur les matériaux et l'économie circulaire; et
  • Sortie d'un nouvel outil d'indexation - le Building Climate Tracker (BCT).

Les programmes de relance pour le secteur du bâtiment et de la construction sont un outil éprouvé pour répondre aux crises économiques… Pour soutenir la décarbonation du secteur du bâtiment, les plans de relance pour le secteur de la construction devraient avoir des «conditions» et récompenser l'efficacité énergétique et des critères environnementaux.

Alors que la consommation finale totale d'énergie du secteur mondial des bâtiments est restée au même niveau en 2019 par rapport à l'année précédente, les émissions de CO2 liées à l'exploitation des bâtiments ont augmenté pour atteindre leur niveau le plus élevé à environ 10 GtCO2, soit 28% d'énergie mondiale totale. émissions de CO2 liées. Avec l'inclusion des émissions de l'industrie de la construction de bâtiments, cette part augmente à 38% du total des émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie. La proportion légèrement inférieure d'émissions des bâtiments par rapport au 39% observée en 2018 était due à l'augmentation des émissions des transports et d'autres industries par rapport aux bâtiments.

fr_FRFrench