3 janv.2017

Conseil de technologie appliquée (ATC) 58-2 : Intégration des impacts sismiques et environnementaux

Une base de données complète de réparation de composants de construction structurels et non structurels
Lors de l'évaluation des impacts environnementaux du cycle de vie des bâtiments, les contributions des dommages sismiques sont rarement prises en compte. Ce projet a développé et analysé la plus grande base de données connue sur l'impact environnemental des dommages sismiques des composants de construction. En étendant les méthodes établies d'évaluation probabiliste de la performance sismique pour inclure les impacts environnementaux, une évaluation plus complète de la performance sismique attendue d'un bâtiment peut être évaluée. Pour calculer les impacts environnementaux, les données de la base de données d'analyse du cycle de vie des entrées-sorties économiques (ACV) du Carnegie Mellon University's Green Design Institute ont été connectées aux données d'estimation des coûts de réparation précédemment établies. Les impacts environnementaux, y compris le carbone incarné, l'énergie incarnée et d'autres mesures, ont été calculés pour la réparation de près de 800 composants de bâtiment sous trois niveaux de dommages sismiques différents ou plus.
L'ébauche 95% des rapports et de la base de données à l'ATC/FEMA est en cours d'examen pour publication et intégration dans l'outil de calcul d'évaluation des performances (PACT) de la FEMA. Publication prévue en 2017.
Équipe de recherche
Simonen, UW (PI), M. Huang, UW, P. Morris, AECCOM
Remerciements
Ce matériel est basé sur des travaux financés par l'Agence fédérale de gestion des urgences et gérés par le Conseil de la technologie appliquée (ATC) dans le cadre du projet ATC 58-2, dont le contenu est dédié au public. Les opinions, constatations et conclusions ou recommandations exprimées dans le matériel sont celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement les vues de l'Agence fédérale de gestion des urgences ou du Conseil de la technologie appliquée.
Contributions supplémentaires de John Hooper, Anthony Court, Wayne Trusty, Mark Webster et Jon Heinz. Nous remercions Chris Aicher et le professeur Paul Sampson du Département de statistique de l'Université de Washington pour leur aide et leurs conseils dans la composante statistique de ce travail. Nous remercions également Ibrahim Almufti, son équipe à l'ARUP, et Kristen Strobel, étudiante diplômée à l'Université de Washington, pour leur travail de fourniture de données pour le bâtiment de l'étude de cas, ainsi que H. Scott Matthews de l'Université Carnegie Mellon pour ses conseils. concernant l'utilisation de leur base de données EIO LCA.

Dernières nouvelles

fr_FRFrench