1 Avr 2020

Architecture de stockage de carbone axée sur l'impact

MASS Design a pour mission de rechercher, de construire et de défendre une architecture qui promeut la justice et la dignité humaine

Article vedette de Tina Dilegge
Entouré de jardins, de terrasses et de cours sur une colline surplombant le paysage verdoyant du nord du Rwanda, se trouve l'hôpital Butaro, un établissement de soins de santé rural conçu par un cabinet d'architecture à but non lucratif Groupe de conception de masse en partenariat avec le Ministère rwandais de la Santé et Partners in Health.

Hôpital Butaro. © Iwan Baan

Construit pour répondre aux besoins de santé de 350000 Rwandais dans le district de Burera, l'hôpital Butaro témoigne de la philosophie axée sur la communauté et de l'approche holistique qui sous-tendent les projets de conception de MASS à travers le monde, des écoles primaires au Rwanda aux monuments commémoratifs de la justice aux États-Unis. .
Fondée en 2008, MASS est guidée par une mission de recherche, de construction et de défense d'une architecture qui promeut la justice et la dignité humaine. «Nous considérons le design comme un droit humain fondamental», déclare Kelly Doran, directrice principale de Mass Design Group. "L'accès à un bon design ne doit pas être un luxe, il doit être acquis."
MASS centre son approche de conception autour du contexte local d'un chantier de construction, en considérant son potentiel à avoir un impact positif sur l'économie locale et les résidents de la communauté, ce qui, à son tour, se traduit par de meilleurs résultats en matière de durabilité environnementale. En collaborant avec des organisations locales et des partenaires communautaires pendant les phases de conception et de construction, MASS s'engage dans un processus d'immersion au début de chaque projet pour comprendre le paysage et l'architecture environnants, ainsi que les produits et processus locaux potentiels à intégrer.

«Nous demandons à l'avant-garde: 'Pour quoi devrions-nous concevoir? Que mettons-nous dans le monde pour améliorer une communauté et une société, et quels sont les moyens de mesurer l'impact de nos décisions? », Déclare Doran. «Vous ne construisez pas une bibliothèque uniquement pour y avoir un tas de livres. Vous construisez une bibliothèque pour permettre aux gens d'accéder à une éducation qu'ils n'auraient pas autrement. »

Suivant une approche de «fabrication locale» (lo-fab), MASS privilégie l'utilisation de main-d'œuvre et de matériaux locaux. L'emploi de travailleurs locaux crée des emplois, tout en soutenant le développement des compétences et l'expérience avec des matériaux, des processus et des technologies durables. La sélection de matériaux locaux permet de réduire considérablement les émissions de carbone tout au long de la durée de vie d'un bâtiment, en particulier les émissions liées aux transports. En outre, la sélection de matériaux durables de haute qualité dans la région locale favorise la réduction des déchets de matériaux provenant des réparations et des émissions attribuables à l'exploitation et à l'entretien d'un bâtiment.
«Les bâtiments dans les communautés représentent une énorme somme d'argent dépensée dans une région et [sont] certainement une grande opportunité économique pour améliorer le bien-être financier et social des gens qui les entourent», dit Doran.

Les matériaux de construction stockant le carbone aident à créer une communauté prospère

Avant le début de la construction de l'hôpital Butaro en 2008, le district de Burera ne disposait ni d'hôpital ni de médecin local, ce qui privait 340 000 personnes vivant dans la région d'un accès direct aux soins de santé. Pour rejoindre l'hôpital le plus proche, il fallait parcourir plusieurs heures à pied et deux heures en véhicule.

Hôpital Butaro. © Iwan Baan

La construction de l'hôpital de 150 lits a été stimulée par l'engagement du gouvernement rwandais depuis deux décennies à reconstruire le système de santé du pays après le génocide de 1994. La confiance du public dans le système de santé et les indicateurs de santé publique était au plus bas, et le gouvernement a cherché à donner la priorité à l'accès et à la responsabilité dans ses efforts pour fournir des soins de santé de haute qualité aux régions les plus pauvres du Rwanda. Depuis que l'hôpital Butaro a ouvert ses portes au public en 2011, les taux de mortalité infantile et maternelle ont considérablement diminué dans les environs et les temps de récupération des patients se sont améliorés.
Offrant à la fois des services hospitaliers et ambulatoires, l'hôpital Butaro comprend un service pédiatrique, des unités de soins intensifs et une salle d'urgence. L'installation a été conçue pour contrôler la transmission des maladies aéroportées et réduire le risque d'infections nosocomiales grâce à des stratégies favorisant la circulation de l'air frais, le contrôle de l'humidité et en tirant parti de l'aménagement paysager pour créer un environnement externe qui inciterait les patients à passer du temps à l'extérieur et ainsi, favoriser la guérison et amélioration des résultats de santé.

Jean Baptiste. © Groupe de conception MASS

«Lorsque les patients se rétablissent, ils regardent les jardins et le paysage, et ils ont l'impression que tout va bien», explique le jardinier rwandais Jean Baptiste dans «Des paysages qui guérissent», une courte vidéo produite par Nziza Cyane.

Baptiste a collaboré avec MASS sur des projets de construction à travers le Rwanda pour concevoir des paysages ouverts et réparateurs. «Le secret du travail est le respect mutuel», dit Baptiste.
L'équipe de conception a également cherché à optimiser les performances du bâtiment tout en minimisant les coûts financiers associés à l'installation, à l'exploitation et à la maintenance. MASS s'est concentré sur les stratégies de conception passives liées à la ventilation, au chauffage, à l'éclairage naturel et plus, notant que ces solutions sont `` possibles dans les contextes les plus limités en ressources ''.

Doran explique que le contexte éloigné de certains projets de construction oblige l'équipe de conception à appliquer les principes de conception de base les plus fondamentaux. Des conditions telles qu'un accès inexistant ou peu fiable à l'électricité et à l'eau courante - et l'absence de systèmes mécaniques traditionnels - amènent les concepteurs à réfléchir à la façon dont les hôpitaux ont été construits il y a 100 à 120 ans, avant que le CVC ne devienne le principal moyen de contrôler le flux d'air. Il en résulte «une conception très simple et à faible consommation d'énergie - et une combinaison de basse technologie et de haute technologie -, créant des espaces de soins de santé qui ne sont pas énergivores et assez faciles à utiliser», explique Doran.

Engageant la communauté locale à construire l'hôpital, MASS a travaillé avec près de 3500 artisans locaux et, dans la mesure du possible, a sélectionné des matériaux locaux tels que la roche volcanique de la chaîne de montagnes des Virunga. Selon le site Web de MASS, cela a conduit à une réduction du carbone incorporé et a permis à 85% des coûts de construction d'être investis dans l'économie locale. «La coordination minutieuse de la conception et de la construction a permis une économie de plus de 30 pour cent par rapport aux autres hôpitaux actuellement construits au Rwanda», déclare MASS dans la description du projet.

Une éducation en harmonie avec le milieu naturel

Nichée dans un village isolé de la jungle en République démocratique du Congo, l'école primaire d'Ilima sert de pont entre l'activité humaine et le monde naturel. En partenariat avec l'African Wildlife Foundation, MASS a conçu l'école primaire dans le cadre de son engagement à collaborer sur des projets de construction qui aident les communautés pauvres qui n'ont pas accès aux besoins fondamentaux tels que l'éducation.

École primaire d'Ilima. © Groupe de conception MASS

La construction de l'école primaire IIima est le résultat de l'Initiative des écoles de conservation, un effort dirigé par l'African Wildlife Foundation pour harmoniser la conservation de la faune avec l'autonomisation des communautés à travers un programme d'enseignement primaire basé sur la conservation de la faune.
Positionné entre des terres agricoles développées et un écosystème naturel, le village d'Ilima a offert à MASS l'occasion de concevoir une installation symbolisant une connexion harmonieuse entre l'homme et la faune. Conçue pour que l'école primaire soit placée au centre des deux paysages, MASS comprenait également une entrée dédiée, une zone communautaire et des espaces d'apprentissage et de jeu en plein air, ainsi que des panneaux éducatifs autour de l'école.

École primaire d'Ilima. © Groupe de conception MASS

Achevée en 2015, l'école primaire d'Ilima démontre comment une conception axée sur la communauté peut conduire à la neutralité carbone à l'achèvement du projet de construction. Cela fournit une feuille de route pour la vision de MASS de construire un «avenir positif pour le climat», qui se concentre sur la réduction du carbone incorporé (émissions au-delà de la consommation d'énergie et de l'efficacité opérationnelle). Pour MASS, cela signifie évaluer l'écosystème du projet de construction à travers une lentille holistique et produire une chaîne d'approvisionnement entière qui soit «durable, résiliente et régénératrice».
Émettant 307 000 kg de carbone de moins que la moyenne mondiale pour un type de bâtiment de taille similaire, la conception de l'école primaire d'Ilima comprenait des bardeaux personnalisés, des briques de terre crue et des poutres entièrement fabriquées à partir de matériaux trouvés sur et autour du chantier de construction. Utilisant uniquement des matériaux provenant de la région - dont 99% ont été trouvés à moins de 10 km du chantier - le projet a permis d'investir des centaines de milliers de dollars dans l'économie de la région et a fourni des emplois à 120 résidents de la communauté.

Le rôle du design dans un monde globalisé en mutation rapide

MASS applique une méthodologie de conception d'impact à travers ses projets pour comprendre les résultats des décisions de conception. Projet par projet, MASS identifie à l'avance des mesures et des méthodes quantitatives et qualitatives pour mesurer les impacts socio-économiques, tels que l'emploi (les résidents locaux travaillant sur un projet), l'investissement d'argent (quel pourcentage du budget d'un projet est dépensé dans l'immédiat zone) et d'où proviennent les matériaux. Dans le cadre de cet effort, MASS vise à démontrer la valeur du design, en réalisant recherche pour comprendre comment l'environnement bâti affecte les gens et les communautés environnantes.
Au cours des derniers mois, la pandémie du COVID-19 a conduit à une prise de conscience accrue et généralisée de la relation entre les bâtiments et les personnes, et de l'importance de concevoir des bâtiments pour améliorer les résultats en matière de santé. Sur la base de son expérience dans la conception d'installations pour atténuer les virus en suspension dans l'air, MASS publie et partage des outils et des ressources COVID-19, y compris un guide des meilleures pratiques qui décrit les stratégies de conception liées à la distance sociale (par rapport à l'isolement), à la sélection des matériaux, au traitement de surface, à la circulation de l'air entre autres considérations.
Dans le contexte actuel, Doran espère que les architectes peuvent trouver l'occasion de remettre en question les hypothèses de conception modernes et d'adopter des pratiques qui servent mieux les communautés locales à travers le monde.

«J'espère que le ralentissement et la pause nous permettront d'en parler et d'en apprendre un peu plus, puis de revenir à la pratique avec un peu de chance avec un point de vue différent et [état d'esprit de] 'Je ne peux pas spécifier cela, car cela nuit à l'environnement et les gens à l'autre bout »», dit-il, soulignant les questions importantes à poser, telles que: «Qu'y a-t-il dedans? Qui est impliqué? De quelle partie du monde cela vient-il? Les gens là-bas ont-ils été traités équitablement? Leur environnement est-il meilleur en conséquence? »

Dernières fonctionnalités

Présentation de Brad Benke

Chercheur, Carbon Leadership Forum, Université de Washington Brad Benke, AIA, est chercheur au Carbon Leadership Forum axé sur...

Changer le monde une ville à la fois

Les hubs régionaux de CLF fleurissent à Philly, Phoenix, Minnesota, Seattle, Boston, Austin, Atlanta, Ottawa, Chicago, Los Angeles, Portland, San Francisco,...

Présentation de Meghan Lewis

Chercheuse principale, Carbon Leadership Forum, Université de Washington Meghan Lewis est chercheuse principale au Carbon Leadership Forum, où elle ...

Présentation de Stephanie Carlisle

Chercheuse principale, Carbon Leadership Forum, Université de Washington Stephanie Carlisle est une architecte et chercheuse en environnement dont les travaux ...

Présentation de Monica Huang

Ingénieur de recherche, Carbon Leadership Forum, Université de Washington Monica Huang est une ingénieure de recherche avec une expérience du cycle de vie environnemental ...

Présentation d'Andrew Himes

Directeur de l'impact collectif, Carbon Leadership Forum, Université de Washington Andrew Himes est directeur des initiatives d'impact collectif pour réduire...

Décarbonisation et équité sociale

Gérance environnementale et responsabilité sociale: nous pouvons tout faire par Donald I. King FAIA Eco-conscience et la vente de conception verte pour ...

Présentation d'Anthony Hickling

Directeur général, Carbon Leadership Forum, Université de Washington Anthony Hickling a de l'expérience en durabilité environnementale et sociale en tant que ...

Notre mission est la transformation

par Kate Simonen Directrice fondatrice du Carbon Leadership Forum Nous vivons un moment extraordinaire de l'histoire humaine, comme si le 1918 ...

L'initiative Néhémie

Construire une communauté bien-aimée tout en travaillant à la décarbonisation des bâtiments par Mark Jones avec Andrew Himes Le quartier central est historiquement un ...

La revue Delacorte: le baller

L'attitude peut-elle aider à sauver la planète? Un journaliste climatique effrayé rencontre un ancien basketteur avec un plan de match sérieux. Par Audrey Grey coéquipières ...

fr_FRFrench